Retour

Burn-out, Bore-out, Brown-out

Le plus connu de ces 3 *out est sans nul doute, le burn-out. Je commence donc par lui, même si les 2 autres peuvent être tout aussi pernicieux !

Le burn-out, appelé également "syndrome d'épuisement professionnel", est tout simplement un épuisement physique, mental et émotionnel. Nous nous consumons alors par l'intérieur, parce que nous avons négligé d'écouter les signaux, pourtant envoyés de façon récurrente,  par notre corps. 

La pression étant de plus en plus forte dans le monde du travail, le niveau de stress augmentant chaque jour un peu plus, environ 3 millions de personnes seraient maintenant en situation de risque. Le point d'entrée de cet engrenage est bien souvent une surcharge de travail conduisant à un épuisement physique et mental, accompagné d'un isolement progressif de la personne, puisqu'elle privilégiera le travail à faire au relationnel, pourtant indispensable à son équilibre. Aller en pause ne devrait pas être une option, discuter avec les collègues non plus, pour partager ou décompresser et éviter ainsi l'épuisement émotionnel.

Dans ces conditions de surcharge, de stress et d'épuisement, la personne a le sentiment qu'il n'y a pas d'issue possible, elle se sent impuissante à changer quoi que ce soit à sa problématique et subit la situation. Elle veut bien faire, mais ne sait pas comment, et elle finit par penser que c'est elle le problème !

S'ensuit une perte d'estime d'elle-même et une lente descente aux enfers.

Pour autant, bien souvent, les personnes victimes de stress intense et de burn-out ne se rendent pas compte de l'état dans lequel elles se trouvent et continuent à clamer, à qui veut bien les entendre, que tout va bien. Ce sont les proches qui se rendent compte de la métamorphose de la personne.

Les managers ont donc un rôle très important de "prévention" ou de "dépistage" si le "mal" est déjà fait.

Or, le burn-out n'arrive pas comme cela, du jour au lendemain. C'est un lent processus, un chemin caillouteux jalonné "d'alerteurs". Et si nous en prenions conscience, nous pourrions éviter bien des tracas.

Tout commence par la prise de conscience de notre état interne : si nous ne reconnaissons pas que nous sommes stressé et que nous continuons bravement à dire que tout va bien, notre machine s'épuisera petit à petit et irrémédiablement, jusqu'à ce que nous nous retrouvions, un beau matin, hors d'usage !

Mais si nous faisons des pauses, régulièrement, pour nous observer, observer nos comportements, nos pensées, analyser nos ressentis corporels, nous aurions là le moyen de prévenir l'engrenage infernal.

Isabelle Racouchot

 

Et vous ?

  • Avez-vous déjà fait un Burn-out ?
  • Qu’avez vous fait pour vous en sortir ?
  • Savez-vous quel(s) en étai(en)t le(s) déclencheur(s) ?
  • Que faites-vous pour éviter un burn-out chez un de vos collaborateurs

Vos commentaires et partages sont les bienvenus !

Et pour passer à l’action, contactez Happy Leaders…

2 0

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires
En cochant cette case, je souhaite être informé des dernières actualités d'Happy Leaders
ebook

Vous avez du mal à gérer votre stress ?

10 astuces pour retrouver votre sérénité

Entrez vos coordonnées et recevez votre ebook offert.

Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires