Retour
Happy Leaders

Comment écoutez-vous ?

 

Bien trop souvent, lors d'une interaction avec une autre personne, notre attention est dirigée, non pas sur ce que la personne nous partage, mais plutôt sur ce que nous lui répondrons dès qu'elle aura terminé.

Voir même, avant qu'elle n'ait terminé !

Pourtant, la nature est bien faite. Elle nous a pourvus de deux oreilles et d'une bouche ; il serait logique que nous écoutions deux fois plus que nous ne parlons.

 

Ecouter c'est aussi laisser l'espace à l'autre pour qu'il puisse librement s'exprimer. Faites vous des raccourcis, des interprétations de pensée lorsque vous êtes en interaction avec votre collaborateur, votre collègue...?

 

 

 

 

Et si, en tant que manager,  vous vous essayiez à l'écoute active ?

  

 Pour cela, voici quelques recommandations à suivre pour que vous et votre interlocuteur gardiez un souvenir ému de votre échange  :

 

* Soyez prêt à entendre les opinions de votre interlocuteur et à accepter de les entendre, tout en étant attentif aux émotions et aux faits qui sous tendent ces opinions chez celui-ci.

Ne discutez pas ses opinions, faites preuve de tolérance et respectez un avis qui pourrait être contraire au vôtre.

Qui sait lequel de vous deux est le plus proche de la  réalité finalement.

 

* Exprimez ce que vous ressentez et invitez votre interlocuteur à faire de même s'il ne se donne pas la permission de le faire.

 

* Faites preuve d'empathie en vous plongeant dans son cadre de référence de façon à comprendre ses réactions, ses émotions, ce qu'il ressent, sans pour autant essayer de vous mettre à sa place.

L'empathie favorise l'acceptation de l'autre tel qu'il est, sans jugement.

 

* Utilisez des temps de silence afin que votre interlocuteur puisse achever ses constructions mentales et vous les livrer, apportant ainsi des précisions, des compléments d'information qui alimenteront la conversation et rendront plus riches les partages. Ne soyez pas impatient !

 

* Regardez votre interlocuteur le plus souvent possible droit dans les yeux afin de lui montrer votre réel intérêt, tout en veillant à ne pas non plus le mettre mal à l'aise par un regard trop insistant, s'il a du mal à le supporter.

 

* Impliquez votre interlocuteur en sollicitant des précisions de sa part, en lui posant des questions ouvertes, signe de votre réel intérêt et en continuant avec des questions d'approfondissement pour en savoir plus :  « Qu’est-ce qui vous fait dire cela ? », « À quoi pensez-vous précisément ? », « Pour quelles raisons d’après vous ? », « Qu’entendez-vous par ? »...

 

* Au delà des mots, votre interlocuteur "parle" aussi avec son corps.

Regarder ses attitudes.

Semble t'il ouvert, signe de confiance, ou s'est-il réfugié derrière des barricades virtuelles, des protections corporelles comme les bras croisés, les jambes croisées ou en perpétuelle agitation et le buste en arrière (s'il est assis) ?

A t'il un débit de voix normal ou ce débit est-il plus rapide que d'habitude, ou saccadé ?

Connectez-vous sur son non verbal pour identifier son état émotionnel interne au cours de votre échange. Vous pourrez ainsi soit vous caler sur lui, soit faire en sorte qu'il se cale petit à petit sur vous en étant vous-même calme et détendu.

 

* N'hésitez pas à reformuler ce qu'il vient de vous dire en utilisant ses propres mots. Il verra ainsi que vous êtes très attentif a ce qu'il vous dit et cela vous permettra, de votre côté, de vérifier que vous avez bien intégré ce qu'il vous a partagé.

 

* Assurez-vous que vous ne serez pas dérangé s'il s'agit d'une discussion importante : trouvez un endroit calme, prévenez que vous ne souhaitez pas être dérangé et couper toutes sources de distraction comme le téléphone, les mails... Soyez disponible pour l'autre !

 

* N'accusez pas votre interlocuteur et ne cherchez pas à le manipuler pour l'amener là où vous le souhaitez, sinon vous n'êtes plus dans l'écoute active mais dans l'influence (qui n'est pas à cette étape)  ou dans la manipulation (qui ne devrait pas être). 

 

Une écoute active pourra transformer votre relationnel, votre communication. Elle vous aidera à déjouer des risques de conflit au sein de votre équipe, et à faire émerger de nouvelles idées et révéler de nouveaux talents.

Isabelle Racouchot

 

 

 

Et vous ?

  • Comment sous situez-vous par rapport à ce descriptif ? 
  • Qu'allez-vous changer dans votre façon d'écouter ?
  • Par quoi allez-vous commencer et qui vous apportera le meilleur bénéfice ? 

Et pour passer à l’action, contactez Happy Leaders…

3 0

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires
En cochant cette case, je souhaite être informé des dernières actualités d'Happy Leaders