Retour
Happy Leaders

Le pouvoir des habitudes

 Bien souvent, les avancées scientifiques se font au détours d'une anomalie.

Il en va de même dans le domaine médical et dans le domaine des neurosciences.

Les habitudes et leurs pouvoirs ont été mis en évidence grâce, notamment, à 2 patients présentant la même anomalie : Eugène Paoli et Henry Molaison, dit "le patient HM".

Henry était victime de crises d'épilepsie résistante aux médicaments.

Il accepta en 1953 de subir une lobotomie consciente pour soigner ses crises.

Eugène, quant à lui, perdait la mémoire. Il ne reconnaissait plus son fils, puis sa famille, ses amis. Il avait des difficultés à se situer dans l’espace et dans le temps. Il ne se souvenait pas de son âge. Pourtant, il était capable de retrouver son chemin et de rentrer chez lui.

Eugène avait contracté une encéphalite virale, qui, en s'aggravant, provoqua des lésions cérébrales.

 

 

Qu'en déduire ?

Pas le même tableau clinique pour les deux hommes mais une similitude physiologique.
Tous deux présentaient un trou au milieu du crâne, une cavité, permettant ainsi de relier les deux cas et d'orienter les recherches.

Il s'avère que certaines zones situées à la base du cerveau (en profondeur des hémisphères cérébraux inférieurs), les noyaux gris centraux, stockent les habitudes lui permettant ainsi de se mettre au repos.

En effet, les mouvements routiniers et les actions répétitives sont converties en automatismes (comme le fait de ne pas avoir à réfléchir pour marcher, ouvrir une porte...). Ceci porte le nom de chunking.

Le chunking est une technique de regroupement des éléments à mémoriser, permettant ainsi d’accroître les capacités de la "mémoire de travail".

 

La boucle des habitudes

Pour ce faire, et sachant que les habitudes créent des besoins neurologiques, le cerveau suit un schéma appelé "boucle des habitudes" qui pourrait être schématisé comme suit :

signal, envie, routine, récompense

Les habitudes sont indispensables puisqu'elles permettent de soulager le cerveau dans de nombreuses circonstances et dans la prise de décision.

Cependant, qu'elles soient bonnes ou mauvaises pour un personne, les habitudes sont enracinées, elles sont impossible à faire disparaitre et elles sont plus fortes que le bon sens. Malgré cela, elles sont fragiles et si un détail change, elles peuvent être perturbées.

Petit à petit, nous avons le pouvoir de créer de nouvelles habitudes qui nous conviennent mieux !

En recherchant ce qui vous pousse à avoir telle ou telle mauvaise habitude (signal) et ce que cela vous apporte comme satisfaction (récompense) vous pourrez impacter votre habitude et en créer une nouvelle. 

Dans le schéma de la boucle des habitudes, gardez le signal et la récompense que vous avez identifiés.

Changez uniquement la routine en la remplaçant par quelque chose de meilleur pour vous, une autre activité, plus saine pour vous.

 

Transposons cela dans votre monde professionnel

Les bonnes habitudes au sein d'une société permettent à celle-ci de prospérer.

Les mauvaises habitudes entraineront sa chute.

 

Isabelle Racouchot

 

Et vous ?

  • Quelles sont les routines qui vous tirent vers le haut ? 
  • Quelles sont les routines qui vous tirent vers le bas ?
  • Notez 3 choses que vous faites au quotidien, qui sont des habitudes et qui selon vous, vous tirent vers le haut ?

Vos commentaires et partages sont les bienvenus !

Pour changer les choses, pour passer à l’action, contactez Happy Leaders

 

1 0

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires
En cochant cette case, je souhaite être informé des dernières actualités d'Happy Leaders
ebook

Vous avez du mal à gérer votre stress ?

10 astuces pour retrouver votre sérénité

Entrez vos coordonnées et recevez votre ebook offert.

Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires